Arnaud a testé les traducteurs anglais français en ligne, les résultats sont… déroutants.  Vous pouvez lire son premier article d’ici.

La vie réserve des surprises…les traducteurs on-line aussi ! Peut-être ne serez-vous plus aussi décontractés lors de vos périples à l’étranger si vous lisez ce qui va suivre…

Peu de problèmes à l’horizon pour les expressions académiques. Mention spéciale pour Reverso qui s’en tire très bien, talonné de près par Google et Voilà Traducteur, le bonnet d’âne revenant à  Yahoo Babel Fish qui transforme « douteux » en « épineux » et traduit « track » par « dépister ».To translate or not to translate

L’affaire se complique avec les expressions du langage familier, sommes toutes les plus usitées lorsqu’on discute avec des étrangers. Zéro pointés aux 4 traducteurs pour « I am on top of the world ». Tous pensent que je suis quelque part sur les sommets d’Himalaya  ou de la Cordilière des Andes. Moi qui ait le vertige debout sur un simple tabouret… Aucun n’a compris que je suis simplement un mec en place. ça se sait pourtant !

Plus inquiétant encore, seul Google Traduction traduit correctement  «I don’t get it », expression pourtant courante chez nos voisins d’Outre- Manche. Reverso et Yahoo Babel Fish surnagent avec «Je ne l’obtiens pas», logique pour un poisson, et Voilà Traducteur se noie complètement avec «Je dont le reçois» qui n’est pas plus Français que la phrase d’origine.

Enfin, le bouquet final… « A one night stand ». Attention les yeux.

Bonnet d’âne aux 4 traducteurs. Aucun n’a jamais goûté aux joies de l’époque bénie de l’insouciance, les rencontres charnelles inhérentes aux aventures sans lendemain. Les traducteurs seraient-ils tous Amish ou Mormons ?

Le « coup d’un soir » est une «table de nuit» pour Reverso et Voilà Traducteur.  C’est un «Stand d’une nuit (!?) » pour Google Traduction et Yahoo Babel Fish …  Be careful folks !  Vous risquez fort de passer à côté d’une nuit mémorable si en sortant passablement éméché du «Cow-boy Club» – discothèque bien connu des Rocky Mountains – vous déduisez à tort que la  Yankie avinée qui vous propose une partie de jambe en l’air sans engagement aucun vous réclame une table de nuit. Je vous aurai prévenu…

Au vu de cette expérience peu concluante, je ne vous donnerai donc qu’un seul conseil. Continuez les cours d’anglais ou hantez les pubs irlandais lors de la Saint Patrick pour exercer votre English. S’en remettre exclusivement aux traducteurs on-line parait un tantinet dangereux et vous précipiterait dans des situations aussi loufoques qu’indélicates…

See you soon…

[Total : 1    Moyenne : 10/5]